Gouter populaire 12/02/2017

gouter

Nous, étudiant.e.s, travailleur.ses, familles, militant.es, ami.es, galérien.nes, camarades, …, avons réquisitionné un bâtiment appartenant à un groupe d’école de commerce, vide depuis plusieurs années, afin de nous y installer et de mettre en place un lieu d’organisation collective, de solidarité et d’entraide, hors des logiques marchandes, et contre un système raciste et sexiste. Nous cherchons à mettre en place des espaces de réflexions collectives pour trouver des stratégies de lutte et d’entraide à ces diverses oppressions.

Une partie est réservée à l’habitation et l’autre au centre social.

Une semaine au CSA (centre social autogéré) c’est des permanences sociales, des cours d’espagnol, d’arabe et de français, des salles accessibles pour tous les collectifs qui veulent s’organiser. Des ateliers pour réparer nos ordis et partager nos savoirs ou nos techniques de débrouille, des ateliers soins pour se remettre en forme. Il y aussi un groupe où on peut apprendre toutes les techniques des squateuses et des squateurs, et s’échanger les bons tuyaux. Les jeudis on se voit à l’AG de la CREA (campagne de réquisition et d’entraide à l’autogestion) pour se rencontrer ou, se ré-rencontrer. Les vendredis à partir de 19h c’est la fête, on retrouve les copains et les copines, des nouvelles venues, et on prépare tranquille la commune autogérée de Toulouse. Les week-ends, on organise des projections d’un cycle de cinéma luttes et résistances et des projections avec les enfants. Et puis y’a un infokiosk en cours de montage et aussi une frippe qui déborde, ouverte en même temps que les ateliers. Bref plein d’énergies qui se croisent et s’articulent, sans compter qu’on a encore pleins d’idées ! La solidarité est notre force, tout pour le peuple et le pouvoir pour toutEs !

Les commentaires sont clos.